A Free Template From Joomlashack

A Free Template From Joomlashack

logo-non LGV.jpg

Dates à retenir :

There are no events at this time
- - PASSARAN PAS - -
- - PASSARAN PAS - -
- - PASSARAN PAS - -

Menu

Joomla Slide Menu by DART Creations

Les nouveautés

Notre actualité
Communiqué des Gardiens Imprimer Envoyer

Amis Gardiens et Gardiennes,

Voici le point sur notre dossier et sur les positions des candidats à l’élection cantonale. 

 

L’actualité concernant notre principal combat s’est particulièrement (et étonnamment…)  accélérée ces derniers jours.

En cette période électorale, nous ne pouvons faire de triomphalisme, ce pourrait être mal interprété…et puis nous n’avons pas encore toutes les certitudes écrites.

Néanmoins, n’oublions pas que ce combat sera gagné grâce à la forte détermination constante des Gardiens de la Gardiole et l’appui indéfectible des municipalités de Fabrègues, Pignan, Saussan, Gigean, Mireval, Vic la Gardiole, Frontignan, Loupian… 

Ceci étant nous devions faire le point des positionnements des candidats de notre canton sur le dossier de la décharge ainsi que des réponses reçues ou non (notamment de la préfecture suite à la décision de la cours administrative de Marseille).

Il convient  pour nous de tenir nos engagements d’informations libres et objectives sur ce dossier et même si, vous vous en doutez, la fin du combat est bientôt sonnée,  il reste quelques aspects technico-juridiques en suspens.

-           Concernant le PIG N°1 : 

À l’heure où nous vous écrivons ces lignes, le préfet n’a toujours pas répondu à nos demandes. Entre temps, SITA qui jouait la « grande muette » ces derniers mois, vient enfin de faire une déclaration, annonçant son retrait et abandon du projet. Le PIG, mais aussi le maintien des engagements de SITA représentaient les derniers maillons qui, pour nous, bloquaient la situation. Nous considérions donc comme pas gagné, le combat que nous conduisons, malgré les prises de positions récentes de l’Agglomération de Montpellier.

Nous devons rapidement nous assurer que les propos du directeur de SITA seront bien concrétisés par des faits ; et nous ne manquerons pas de prendre contact rapidement avec la préfecture pour vérifier que le retrait du dossier est bien effectif.

Concernant le bail locatif avec les propriétaires du mas Mirabeau, nous allons nous assurer conformément à ce qui est dit par le directeur de SITA, qu’il n’y aura plus d’engagement contractuel entre eux.

Juridiquement, à ce stade, on peut s’interroger sur le maintien ou non du pourvoi en Cassation que nous avons formulé devant le Conseil d’Etat suite à la décision de la Cour d’appel administrative de Marseille.

Ceci étant, la décision rendue reste un cas de jurisprudence délicat et nous poursuivons notre réflexion avec le conseil d’administration des Gardiens et nos avocats.

-           Concernant les réponses des candidats :

Comme à chaque fois que cela a été nécessaire, les Gardiens ont cherché à avoir les engagements sur les questions environnementales et de gestion des déchets des personnes qui se présentent à notre suffrage et qui vont nous représenter.

Comme toujours, nous y tenons particulièrement, nos commentaires sont transparents, sans orientation politique (ce n’est pas notre rôle, ni nos convictions). L’association est apolitique, nous le revendiquons, et le maintenons.

A la veille de ces élections cantonales il nous parait donc utile de faire un point pour que nous ayons les informations les plus claires, actuelles mais aussi leur évolution.

Les candidats ont pris soin de nous répondre sur leur position concernant la protection du massif de la Gardiole. (Voir sur notre site internet, les courriers).

Il n’aura échappé à personne, et les Gardiens ne se sont pas étonnés, de la place importante qu’ont pris dorénavant les notions d’environnement dans les débats, et naturellement celui des déchets et du problème majeur de notre canton, à savoir ce projet de décharge sur la Gardiole qui s’est bien invité dans les discussions.

Si les engagements écrits que nous avons reçus ne peuvent que nous satisfaire et nous conforter dans nos choix de lutte, on peut regretter qu’il ait fallu près de 7 ans de combat qui auraient pu être évités. Tant d’énergie et d’argent dépensés…

Nous avions donc demandé par courrier à tous les candidats de se positionner sur le thème de la gestion des déchets, le dossier de la méga décharge et les problèmes juridiques encore en cours (PIG notamment). Leurs propositions en matière de filière de traitement des déchets montrent que nos positions respectives sont très proches.

M Cabanne n’a pas souhaité s’exprimer, pour ne pas utiliser notre combat. Malheureusement, nous avons eu connaissance tardivement de la candidature de M Roudil, nous ne l’avons donc pas sollicité.

Les réponses reçues de M Angles, Mme Cassar, M Martinier, correspondent à leur fort engagement juridique et médiatique depuis le début, avec nous, dans la lutte contre le projet de décharge.

M Groleau dans la logique du mouvement auquel il appartient et de ces actions entreprises à nos côtés, exprime sa position, qui va dans le sens de notre lutte.

M Moure, nous a répondu en sa qualité de Président d’agglomération. On peut se satisfaire de ses récentes décisions prises, en tant que Président. Nous aurions apprécié que le conseiller général sortant ait défendu plus tôt notre cause, mais notre objectivité ne doit pas être occultée par les années passées, même si on aurait apprécié ne pas avoir à combattre… 

Il est réconfortant de constater que nous allons pouvoir enfin nous mettre autour de la table des discussions pour une élaboration concertée de la filière de traitement des déchets.

Ceci nous permet de vous confirmer que nous, Gardiens de la Gardiole, comptons bien poursuivre notre travail et jouer le rôle essentiel que nous estimons devoir tenir dans la mise en place de propositions pour le traitement des déchets.

Ceci nous permet également de vous confirmer que nous allons amplifier nos actions de valorisation et protection du massif de la Gardiole, en nous associant à la demande de l’élargissement de son périmètre classé, et où nous souhaitons particulièrement développer des projets, au service de la Gardiole, en coordination avec les collectivités et citoyens.

L’actualité internationale récente et dramatique, loin de faire paraitre dérisoire notre action, légitime les messages que nous transmettons quant à la protection et le respect que nous devons avoir vis-à-vis de notre environnement, quant à l’humilité que nous devrions avoir face à la Nature, et prouve que ce sont les citoyens, vigilants et veilleurs contre l’hyper exploitation qui peuvent encore agir et faire stopper les projets fous, non maitrisés et dangereux. Nous vous rappelons que d’autres dangers se profilent, n’hésitez pas à lire notre synthèse sur le gaz de schiste.

Après les élections, nous organiserons une réunion publique d’informations, pour vous donner les derniers éléments que nous auront obtenus ; nous serons peut être en mesure alors d’annoncer notre grande fête de la victoire, celle des citoyens qui n’ont jamais lâché le combat. 

Continuez à nos côtés, nous avons besoins de vous

Passaran pas

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 10 sur 27
 
Joomla 1.5 Templates by Joomlashack