A Free Template From Joomlashack

A Free Template From Joomlashack

logo-non LGV.jpg

Dates à retenir :

There are no events at this time
- - PASSARAN PAS - -
- - PASSARAN PAS - -
- - PASSARAN PAS - -

Menu

Joomla Slide Menu by DART Creations

Les nouveautés

Pour ou contre l'exploitation des gaz de schiste ? Réponse des Gardiens à cette question du Conseil Général Imprimer Envoyer


Sur son site Internet, le Conseil général de l’Hérault nous pose la question : faut-il ou non exploiter les gaz de schiste ? Voilà une bonne opportunité de nous exprimer sur ce sujet Ô combien sensible en France et dans notre département.

Si cette question vient régulièrement à l’actualité, c’est que les Pays concernés y voient la possibilité de diminuer leur dépendance énergétique par l’exploitation du gaz de schiste, et de pallier à la diminution des énergies fossiles. Par ailleurs, les lobbyings pétroliers ont trouvé là, une manne supplémentaire pour s’enrichir.

Les conséquences de l’exploitation des gaz de schiste sur l’environnement sont cependant dramatiques pour les raisons suivantes :

- Le procédé d’extraction utilise le principe de fracturation de la roche (schistes) en profondeur où se trouve prisonnier le gaz. Pour cela, Il faut injecter des milliers de litres d’eau sous haute pression (10 à 15 millions de litres pour une fracturation) mélangés avec du sable à granulométrie adaptée et de nombreux produits chimiques dangereux dont certains cancérigènes ( biocides, lubrifiants, détergents…).

- En plus du gaz naturel, cette fracturation libère des roches fracturées, des substances toxiques qui s’y trouvaient confinées comme l’arsenic, le plomb, ou le mercure, mais aussi du méthane qui se fuit vers l’atmosphère et participe très activement au réchauffement climatique (25 fois plus nocif que l’oxyde de carbone), ou qui se mélange à l’eau des nappes phréatiques.

- Les machines utilisées pour le forage sont très gourmandes en pétrole et polluent sans modération.

- une fracturation ne permet d’extraire qu’une quantité assez faible de gaz, ce qui impose d’effectuer de nouvelles fragmentations tous les 200 à 500 mètres.

Il résulte de tout cela une forte pollution de l’air, des sols et sous-sols, des nappes phréatiques, avec un risque sismique important. Il en résulte aussi un massacre systématique de la nature avec des forages aussi rapprochés (un forage détruit environ 1 hectare de terre).

Il n‘existe aucune preuve formelle qu’il existe bien du gaz de schiste dans le sous-sol français en quantité suffisante. N’oublions pas que les estimations ont été faites aux Etats-Unis derrière un bureau. Il est donc difficile d’augurer une quelconque indépendance énergétique.

Enfin, comme l’a affirmé son PDG, Total a considérablement réduit ses investissements aux Etats-Unis à cause d’une rentabilité insuffisante. Les coûts d’extraction du gaz sont élevés et l’augmentation de la production amène à une baisse du prix du gaz sur le marché mondial.

Pour toutes ces raisons, les Gardiens de la Gardiole sont farouchement opposés à l’exploitation des gaz de schiste, d’autant que pléthore d‘autres solutions existent.

Pourquoi ne pas repenser une autre façon de vivre, de consommer utile et uniquement nécessaire, pourquoi ne pas mettre les moyens suffisants pour développer les énergies alternatives comme le solaire ou l’éolien, énergies gratuites à l’infini et non polluantes ?

Pourquoi ne pas traiter nos déchets différemment, bien les trier permettrait de mieux les valoriser, les recycler ou en extraire l’énergie que potentiellement ils contiennent, plutôt que les enfouir dans le sol, détruire des hectares de terres agricoles ou forestières et augmenter les risques de pollution ?

Exprimez-vous en allant sur le site du Conseil général (http://www.herault.fr/votre-avis/contre-l-exploitation-gaz-de-schiste ), montrons que la population rejette massivement ce procédé suicidaire pour la planète et l’être humain. Montrons que la population est en attente forte de ses élus pour qu’enfin, nous mettions en œuvre dans notre pays et notre département, des procédés innovants non polluants et créateurs d’emploi.

 
 
Joomla 1.5 Templates by Joomlashack