A Free Template From Joomlashack

A Free Template From Joomlashack

logo-non LGV.jpg

Dates à retenir :

There are no events at this time
- - PASSARAN PAS - -
- - PASSARAN PAS - -
- - PASSARAN PAS - -

Menu

Joomla Slide Menu by DART Creations

Les nouveautés

Midi Libre 13 juillet 2012 Imprimer Envoyer

Montpellier Comité de pilotage repoussé au 27 juillet

NICOLAS ZARROUK

13/07/2012, 10 h 35 | Mis à jour le 13/07/2012, 10 h 38

Réagir

 

Barrage filtrant, hier soir, au rond-point de Gigean. (© D.R)

Rien de nouveau sous le soleil de la Gardiole pour le tracé de la ligne à grande vitesse (LGV) qui reliera Montpellier à Perpignan. Un comité de pilotage devait se réunir aujourd’hui pour débattre de l’emplacement des gares et de la mixité de la ligne (TGV + fret) mais il a été repoussé au 27 juillet afin d’attendre l’arrivée du nouveau préfet du Languedoc-Roussillon, Thierry Lataste (il prendra officiellement ses fonctions lundi).

"Aucun choix n’a été et ne sera arrêté quant au tracé de la ligne, le 27 juillet", a précisé RFF. L’emplacement des gares devrait cependant apporter quelques éléments de réponse.

midilibre13juillet

Dans un communiqué daté du 11 juillet, le président de la chambre d’agriculture de l’Hérault Jacques Gravegeal, et le président de la FDSEA (Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles), Denis Carretier, ont fait connaître leur rejet du tracé nord proposé par RFF. Par cette décision, ils rejoignent d’autres opposants très remuants, les Gardiens de la Gardiole. Ces derniers mènent la fronde depuis quelques semaines contre "une véritable catastrophe pour les populations et les exploitants agricoles".

"On a pris de la bouteille"

Réunis, hier soir, au rond-point de Gigean, une centaine de membres de l’association écologiste ont mis en place un barrage filtrant. Distribution de tracts et dialogues avec les automobilistes étaient au programme de cette opération d’une heure et demie, encadrée par les gendarmes. "Le double discours de RFF nous inquiète et nous ne relâcherons pas la pression. Depuis le combat de la décharge, on a pris de la bouteille. Hors de question de baisser la garde, d’autres actions sont à prévoir", précisé Katia Baumgartner, présidente de l’association.

Un dossier loin d’être réglé à l’heure où le ministre des Transports annonce des restrictions budgétaires sur les grands projets ferroviaires.

 
 
Joomla 1.5 Templates by Joomlashack