A Free Template From Joomlashack

A Free Template From Joomlashack

nonmegadecharge.jpg

Dates à retenir :

There are no events at this time
- - PASSARAN PAS - -
- - PASSARAN PAS - -
- - PASSARAN PAS - -

Menu

Joomla Slide Menu by DART Creations

Les nouveautés

L'actualité des Gardiens au 4 octobre 2011 Imprimer Envoyer

A l’heure où l’Agglo a définitivement abandonné le projet de décharge sur Fabrègues, à l’heure où le risque d’un retour de situation semble s’éloigner ( l’ICPE tombera le 28 novembre), les Gardiens de la Gardiole se préoccupent toujours du dossier du traitement des déchets dans l’agglo, mais aussi dans le département.

Mr Moure avait d’ailleurs promis d’associer les Gardiens aux réflexions de l’Agglo. Mais depuis le début de l’année, puisque nous n’avons été conviés à aucune réunion, rendez-vous a été pris avec le Président de l’Agglo le samedi 1er octobre.

Lors cette réunion, au demeurant très conviviale, M MOURE nous a réaffirmé qu’il nous associait bien évidement à la poursuite de la réflexion sur le traitement des déchets, il n’y avait pas à en douter. Il nous a présenté l’avancée des travaux de l’usine de méthanisation, les actions déjà faites par l’agglo en matière de déchets.

Nous avons entendu également de grands discours quand à l’aménagement du territoire, sur les transports, les impacts environnementaux… Tout cela étant au demeurant très intéressant, mais rien de concret, rien qui puisse nous conforter sur une prochaine réunion avec l’agglo à laquelle nous pourrions être associés concernant la filière des déchets.  Curieux non ?

Alors Monsieur le président de l’Agglo faites donc suivre vos paroles d’actes ! A quand une réunion de travail au sein de l’agglomération où les Gardiens de la Gardiole seraient présents ? Conformément à vos affirmations et engagements !

Par ailleurs, malgré de multiples demandes d’entretien avec le Président du Conseil Général Mr Vézhinet, en charge du dossier des déchets sur l’ensemble du département, (et malgré, lui aussi, son engagement à nous recevoir affirmé lors de vœux du Président P BOULOIRE,) nous n’arrivons  pas à le rencontrer. On nous propose finalement un rendez-vous qu’avec un de ses adjoints.

Le traitement des déchets à l’échelle du département est-il donc si peu important aux yeux du président du conseil général ?

Sans doute trop occupé pour recevoir les Gardiens, ce sont les Gardiens qui feront le déplacement au Conseil général !

Forts de notre pouvoir de mobilisation et de notre expertise reconnue en matière de traitement des déchets, nous irons lui faire entendre notre voix pour qu’enfin, le dossier des déchets dans le département soit pris en considération et traité à la hauteur des enjeux.

Amis Gardiens, soyons prêts à agir, le combat citoyen continue !

 
 
Joomla 1.5 Templates by Joomlashack