A Free Template From Joomlashack

A Free Template From Joomlashack

nonmegadecharge.jpg

Dates à retenir :

There are no events at this time
- - PASSARAN PAS - -
- - PASSARAN PAS - -
- - PASSARAN PAS - -

Menu

Joomla Slide Menu by DART Creations

Les nouveautés

La victoire n'est pas acquise, restons mobilisés Imprimer Envoyer

En effet, dans la continuité de sa conférence de presse, le nouveau Président de l’agglomération a rencontré les Gardiens de la Gardiole en présence de Monsieur le Maire de Fabrègues. Cette entrevue de plus de 1h30, bien que très intéressante, dans une ambiance sereine, laisse l’association malgré tout en alerte et prudente.

Monsieur JP MOURE a certes affirmé au cours de cet entretien, à plusieurs occasions, qu’il venait de prendre une décision  d’importance, une des premières aussi médiatisée en « retirant le projet de Fabrègues » clarifiant ainsi l’ambigüité du mot initialement utilisé : « suspendu ».

Il a certes exprimé, semble-t-il, une réelle volonté de concertation, et son souhait que l’agglomération s’engage comme force de proposition pour accompagner la réflexion autour de la gestion et du traitement des déchets. Il considère que le problème dépasse le cadre de l’agglomération et doit être vu à l’échelle du territoire du département.

Nous mesurons bien que cette annonce aura des répercussions importantes, et qu’elle engage le Président de l’agglomération.

Nous ne pouvons que nous réjouir si réellement enfin le combat mené jusqu’ici trouvait  sa fin ; et que la raison l’emporte. Cela prouve que notre action est juste et efficace. C’est ainsi également que Monsieur JP MOURE nous argumente sa décision au regard d’une situation qui était bloquée et dont pourtant il fallait sortir.

Pourquoi les Gardiens de la Gardiole ne crient-ils donc pas victoire ?

 A part une déclaration d’intention à la presse et notre entretien, aucun acte administratif aujourd’hui ne vient entériner cette décision. L’agglomération prend position « en jetant un pavé dans la mare ». Mais comment vont réagir les autres acteurs implicitement concernés (Préfet, Sita- Sud, Conseil général, élus, collectivités territoriales, …)

Et surtout, nous n’avons eu aucune certitude qu’il ferait voter une délibération en conseil d’agglomération afin d’annuler la demande de PIG ainsi que l’arrêté pris qui pèse sur Fabrègues. C’est très important car étonnamment et de façon simultanée, l’agglomération se déclare en faveur d’une  suppression du projet de Fabrègues pendant que le Préfet signe son arrêté de PIG. Quel paradoxe !

Nous n’avons eu aucune explication satisfaisante sur cette situation. Nous ne pouvons pas imaginer une seule seconde qu’il n’y ait pas eu d’échange entre la préfecture  et l’agglomération sur un dossier aussi sensible et important. Monsieur MOURE nous a pourtant assuré du contraire.

Quant à Monsieur le Préfet, vous vous doutez que nous allons, bien évidemment, lui rappeler que les Gardiens de la Gardiole n’apprécient pas, mais pas du tout, la déloyauté et que l’on saura le lui dire avec autant de vigueur comme nous savons le faire. Pour cela, nous comptons sur vous car, compte tenu de ces propos lors de notre dernier rendez vous le 22 novembre, cette décision est en contradiction avec ses paroles.

Les conséquences d’un PIG sont les mêmes que précédemment ; quand bien même l’agglomération se positionne contre le projet de Fabrègues, cela n’enlève en rien les risques de décharge sur le massif de la Gardiole tant que perdure le PIG, la décision qui le demande et le dossier déposé par SITA.

Nous avons donc pu apprécier lors de cet entretien avec Monsieur MOURE la volonté et l’assurance de travailler ensemble. Nous voulons croire à sa réelle conviction.

Mais le spectre de la décharge ne s’est absolument pas éloigné. A ce titre, le combat est toujours à mener, nous serons vigilants dans les prochains jours aux réactions des uns et des autres et surtout aux actes concrets qui devront nécessairement suivre pour que le dossier soit définitivement clos.

Notez que dès la semaine prochaine, l’association des Gardiens de la Gardiole organisera une grande réunion publique d’information. La date vous sera communiquée dans la journée de lundi.

Comptez sur nous, nous comptons toujours sur vous !

Pour les Gardiens de la Gardiole,

la présidente, Katia BAUMGARTNER

PASSARAN PAS

 
 
Joomla 1.5 Templates by Joomlashack