A Free Template From Joomlashack

A Free Template From Joomlashack

logo-non LGV.jpg

Dates à retenir :

There are no events at this time
- - PASSARAN PAS - -
- - PASSARAN PAS - -
- - PASSARAN PAS - -

Menu

Joomla Slide Menu by DART Creations

Les nouveautés

A Mr le Président de Montpellier Agglo (22 mai 2005) Imprimer Envoyer

NDLR : A ce jour, le 21décembre 2009, nous n’avons pas reçu de réponse à ce courrier…….georges frêche n’a jamais consenti a nous recevoir, comme il n’a jamais daigné recevoir les salariés de l’usine d’AREVAT&D .

 

Association « LES GARDIENS DE LA GARDIOLE »

Pour la valorisation et la Protection de notre environnement.

19 rue Jean Philippe Rameau, 34690 Fabrègues

                                                                                             Fabrègues, le 22  mai 2005 

                                                             

A  Monsieur le Président de

 la Communauté d’Agglomération de Montpellier

  Monsieur le Président,

Le 23 juin 2OO4, à la surprise générale l’Agglomération de Montpellier a désigné la commune de Fabrègues comme étant susceptible d’accueillir un Centre de Stockage de Déchets Ultimes (CSDU).

Nous sommes persuadés qu’il faudra bien trouver, malgré des sacrifices probables, des solutions raisonnées aux problèmes posés par les traitements et stockages des déchets.

L’idée même de l’implantation d’un site sur le territoire fabrèguois aurait pu être envisagée par les habitants locaux si une étude raisonnable et concertée avait été menée dans la détermination d’un lieu adapté et pour des quantités stockées plus acceptables. Mais si nous avons  créé cette association : «  Les Gardiens de la Gardiole», c’est parce que les fabrèguois et les  habitants des communes voisines du site pressenti n’acceptent pas de se voir désignés, sans concertation aucune, comme  les sacrifiés de toute une région.

En premier lieu, il est à déplorer l’atteinte envisagée à l’intégrité du massif classé de la Gardiole  ou de ses abords immédiats,  considérés il y a peu de temps  dans le projet de Schémas de Cohérence Territoriale par les instances de l’agglomération,  comme le « poumon vert »  de Montpellier, et dont le Ministère de l’Ecologie et du Développement Durable, par l’intermédiaire de la Commission Supérieure des Sites, Perspectives et Paysages envisageait récemment, par ailleurs, d’élargir le périmètre de protection !.

La singularité de ce massif dans le relief d’où il émerge en fait, avec d’autres particularités florales et animales, un  lieu de promenade, de détente, et d’activités sportives très prisé des habitants et touristes de la région. Cette originalité ne pourra perdurer que si la plaine limitrophe garde son caractère naturel qui est l’élément indissociable à l’identité même de ce site emblématique et remarquable.

D’autre part, sur les quatre sites pressentis, la société SITA SUD est la seule entreprise privée à avoir été chargée de l‘étude en vue de la réalisation et de la  gestion du projet sur Fabrègues.

Elle a rapidement informé la municipalité locale,  qu’au cas où le site de Mirabeau ne serait pas retenu  pour l’implantation du CSDU, sa volonté serait  de créer en lieu et place, un pôle multi filières de traitement de déchets.

Il s’agira alors de déchets non  valorisables, de ceux issus du BTP, de déchets industriels banals, de mâchefers et autres déchets verts compostés…

De quoi, vous en conviendrez, se poser quelques questions sur les conséquences écologiques que la présence de ces milliers de tonnes d’ordures pourrait entraîner sur un environnement naturel  préservé depuis toujours  et dont l’économie essentiellement agricole était en redressement grâce à quelques années d’efforts réalisées par les viticulteurs et agriculteurs de la plaine.

Par ailleurs, nous avons appris que tous ces déchets proviendraient non seulement de l’Agglomération mais aussi d’une grande partie du territoire héraultais, et parfois même d’origines extérieures au département.

La  Décharge du Thôt à Villeneuve lès Maguelone (située à quelques kilomètres de la commune de Fabrègues !) n’était  que la misérable ébauche du gigantesque projet  que nous dénonçons.

 Cette expérience malheureuse aurait pourtant du faire prendre conscience à certains de ceux qui ont en charge les destinées environnementales de notre belle région, de la gravité qu’il y aurait à persister dans le choix de ces solutions archaïques et désastreuses.

En ces domaines si complexes du traitement et du stockage des déchets, chacun doit prendre ses responsabilités sans exception, et surtout pas en imposant à son voisin, plus petit, les conséquences catastrophiques de ses propres choix.

Or, dans ce projet, toute la population fabrèguoise, bientôt suivie par celles des villages environnants, est en train de se mobiliser pour exprimer son refus total des nuisances olfactives, sonores, visuelles et sanitaires  qu’on veut lui imposer et que la proximité (un km) du site va obligatoirement développer.

Et pourtant, de nouvelles solutions de traitement de déchets se dessinent…

Une répartition plus équilibrée des quantités à stocker devrait être envisagée.

Il ne manque parfois que la volonté politique de prendre le problème à  «  bras le corps », sans échappatoire, afin d’y apporter une solution transparente et concertée.

Convaincus, en ce qui nous concerne,  des conséquences irrémédiables que pourrait avoir ce projet, nous croyons que vous ne manquerez pas de douter, pour le moins, du bien-fondé de l’éventualité de sa mise en œuvre.

Aussi, pour les raisons que nous venons d’évoquer et pour bien d’autres que nous pourrions vous présenter  si vous le jugez utile, notre association : « Les Gardiens de la Gardiole » vous fait part de sa détermination dans le refus de ce projet qu’elle combattra jusqu’à son retrait, et vous  demande de bien vouloir l’abandonner tel qu’il éxiste aujourd’hui sur Fabrégues afin d’épargner cet élément exceptionnel du  patrimoine régional que représente le massif de la Gardiole.

Dans cet espoir, veuillez agréer Monsieur Le Président, l’expression de nos respectueuses salutations.

Pour l’Association, le Président,

Philippe Massérini.

 

 

 
 
Joomla 1.5 Templates by Joomlashack