A Free Template From Joomlashack

A Free Template From Joomlashack

nonmegadecharge.jpg

Dates à retenir :

There are no events at this time
- - PASSARAN PAS - -
- - PASSARAN PAS - -
- - PASSARAN PAS - -

Menu

Joomla Slide Menu by DART Creations

Les nouveautés

Réclamation Midi Libre Imprimer Envoyer

NON L’exemple du Vaucluse ne rassure pas les fabrèguois !

Suite à l’article paru dans midi libre du 13 février, les Gardiens de la Gardiole s’étonnent des affirmations qui y sont inscrites relatives à une apparente insouciance des riverains concernant le centre de stockage de déchets d’Entraigues  géré par Sita.


En effet il est notoire que l’association fabrèguoise revendique l’existence de nombreux témoignages de riverains de cette décharge, (tant particuliers qu’associations) qui font état de graves nuisances affectant leur qualité de vie. Plusieurs voyages ont été organisés par les Gardiens qui ont pu en ces occasions travailler en profondeur avec ces habitants et établir des évidences qui dépassent, de loin,  les conclusions énoncées dans l’article du midi libre.

Où sont les témoignages ( comme nous avons en notre possession et accrédités par des pièces d’identité) de ces particuliers qui affirment ne plus pouvoir supporter les odeurs en été ?

Qu’en est il des mouettes envahissant le site  et que le directeur de Sita s’autorise à déclarer publiquement qu’elles n’existent pas, alors que nous possédons des photos qui prouvent le contraire…

Où sont les déclarations de certaines associations locales qui expliquent que les conditions d’exercice de leurs activités ont été complètement bouleversées par l’implantation de la méga décharge ?

Où sont les allégations de notables qui affirment  que la qualité de vie de leur village a été gravement altérée par la proximité du stockage des ordures ?

Nous, nous avons su les recueillir, et au moment opportun (lors de l’enquête publique ?), nous donnerons les preuves de ces affirmations.

En attendant nous regrettons que tant d’efforts de recherche réalisés par de simples citoyens qui se sentent sacrifiés face au « rouleau compresseur » du groupe industriel et financier Sita-Suez, soient à ce point minimisés dans un article de presse lourd de conséquences.

Pour les Gardiens de la Gardiole

Le président, Philippe Massérini

 
 
Joomla 1.5 Templates by Joomlashack