A Free Template From Joomlashack

A Free Template From Joomlashack

nonmegadecharge.jpg

Dates à retenir :

There are no events at this time
- - PASSARAN PAS - -
- - PASSARAN PAS - -
- - PASSARAN PAS - -

Menu

Joomla Slide Menu by DART Creations

Les nouveautés

Dans l'Hérault la démocratie est baffouée Imprimer Envoyer

!

la démocratie est baffouée

et certaines populations sacrifiées

par la seule volonté du Maître de l'Agglo de Montpellier"

 

COMMUNIQUE DE PRESSE du 30 novembre 2008

 

 

Tout d'abord merci aux 150 gardiens et salariés d'AREVA qui ont été ce jeudi 27 novembre devant l'agglo participer à l'action contre le positionnement de frêche sur la question du PIG, notre objectif était de montrer nos visages à ceux qui allaient nous sacrifier sur ordre de leur tout puissant président.

 

Cela dit, nous le savions, et cela est réalisé: l'Agglo vient de voter favorablement à la demande de PIG proposée par Georges frêche.

Mais une fois de plus, le Maître de l'Agglo et de la Région a salit nos principes démocratiques  car ce vote s'est déroulé dans des conditions honteuses.

 

 

Pour les Gardiens de la Gardiole,

Le Président, Philippe Massérini

!

Lors de "l'appel"de début de séance, à l'appel du nom du maire de Fabrègues, frêche a donné le ton en lançant: "alors on est venu avec ses pôtes..." faisant allusion à la présence des Gardiens et des salariés d'AREVA manifestants au pied du bâtiment. Jacques Martinier lui a alors demandé de ne pas s'engager dans ce petit jeu là...

Déjà quelques minutes avant, les citoyens (dont des élus ceints de leurs écharpes tricolores) s'étaient fait refuser l'entrée de la salle du Conseil où habituellement le public est toujours autorisé à suivre les débats !!!!!! Le mot d'ordre de frêche étant de ne laisser entrer que la presse. C'est donc dans un "huis clos frêchiste" où seule la presse était invitée que le conseil s'est déroulé.

Quand est arrivée la 127ème question sur 128. (Question que frêche à rajouté à l'ordre du jour, quelques jours avant, sournoisement, et en la positionnant à la fin du conseil de façon, sans doute, à éviter la présence des opposants à la sortie tardive de la séance), frêche  à posé directement cette question: "Question 127: qui est contre, qui s'abstient?" sans même développer quoi que ce soit sur la question...Aussitôt certains bras ce sont levés dont personne ne savait si c'était pour demander la parole ou pour voter... Ainsi le maire de Fabrègues qui s'est offusqué de ne pas pouvoir prendre la parole avant le vote et qui n'a donc pas pu le faire, frêche continuant sa mise au vote "guignolesque" dans un imbroglio mémorable...frêche a imposé que l'intervention ait lieu après, et non pas avant, le vote!!!!!

Le "vote" si on peut le qualifier ainsi, a donc eu lieu, et d'après les premiers éléments dont je dispose, tous auraient voté pour la demande de PIG sauf Fabrègues, Saussan, Pignan,  Grabels. et... et... et... Cournonsec : Moure, qui absent car retenu au congre des maires (qui avait pourtant lieu 2 jours avant me semble t-il) a fait lire par sa suppléante une déclaration de vote contre la demande de PIG, expliquant peu ou prou que son voyage au canada l'avait sensibilisé sur le fait que la technologie  de la TAP pourrait être une alternative intéressante à l'enfouissement. frêche aurait été assez surpris et aurait dit quelque chose dans le style '" je ne l'oublierais pas... mais je garderais toujours une petite assiette pour lui à ma table"

Alors, qu'en pensez vous? Y aurait il de l'eau dans le gaz entre le Maître et l'élève? Ou s'agirait-il plutôt d'une stratégie primaire (car frêchiste) destinée à faire croire aux futurs électeurs de Moure qu'il est un peu de leur côté, alors même que l'issue du vote en faveur du PIG ne faisait pas de doute, et qu'il ne risquait donc rien à voter de la sorte?...à vous de vous faire une opinion...Quant à nous, nous ne sommes plus dupes !

Les élus modem se sont abstenus, quant aux élus communistes, ils auraient quittés les débats en milieu de séance. Je crois savoir par ailleurs que Michel Passet, que nous avons applaudit lors de son arrivée (car ayant été présent lors de notre manifestation du 15 novembre) a depuis cette manif, subit certaines remarques... (Comme madame Cassar)...

 

Après ce vote ubuesque, le maire de Fabrègues à donc pu prendre la parole et s'est énervé quelque peu (on le comprend...) jusqu'à ce que le MAITRE DE L'AGGLO lui coupe purement et simplement le micro !!!!!

Ce soir, j'ai honte d'être citoyen de cette agglo et je suis frustré de ne pas savoir quoi faire pour faire cesser ce scandale.

Je le suis encore plus de m'apercevoir que PERSONNE dans ce pays, n'ose mettre un terme à des dérives que je crois très dangereuses.

 
 
Joomla 1.5 Templates by Joomlashack